Les “Mots” de la musique Sénègalaise

La musique Sénégalaise a-t-elle le syndrome de l’adolescente amoureuse ?

Image

Comme une adolescente qui vient de découvrir l’amour, tel est notre musique nationale, elle est amoureuse, oui Amoureuse mais de qui me direz-vous ? On ne le sait pas, mais a l’heure actuel où nous sommes elle crie sur tout les toits son statut d’amoureuse a travers ces acteurs (chanteurs, chanteuses, producteurs etc.…). Nous sommes loin du temps où la musique nous inculquait de bonnes valeurs, comme le faisait si bien notre ministre de la culture et du tourisme actuel, Omar Péne, Baaba Maal, Ismael Lô  Kiné Lam etc…La musique nationale je veux citer notre mbalax a perdu ces valeurs. Comme si elle était atteinte maladie incurable. Certains producteurs en ont changé la donne et les valeurs prétextant que c’est le monde du disque qui l’impose…Mais devons nous en tant que musiciens ou producteurs faire ce que le public nous impose, ou devons nous imposer au public ce que nous faisons. Le constat est la et il est désolant, parce que la nouvelle génération de musiciens ne nous sert que des chansons d’amour. Tout les singles produits et mis sur le marché  a 90% sont des chansons d’amours ou a défaut, des chansons sur la lutte. La musique est un puissant outil de diffusion d’information, et d’éducation, en dehors de son aspect divertissant. Je crois qu’il est temps que notre musique  le (mbalakh) sache qu’elle est  devenu adulte et que son rôle est d’informer, d’éduquer et de conscientiser la population au lieu de nous servir tout les jours des chansons d’amours, sur la  lutte ou des chansons sur les chefs religieux…Il est temps  qu’elle adopte l’esprit révolutionnaire et contestataire  du mouvement hip hop…et faut qu’on se dise la vérité aussi cette musique n’est pas exportable comme le ndombolo.

Il est temps qu’elle ouvre son esprit et  pense …

Il est temps qu’elle sache que grâce à elle on peut changer le Sénégal…

Le jeu du meilleur single sur le thème de l’amour en vaut il la chandelle ? Du moment que l’industrie du disque ne marche plus. Il est temps de relever  la tête et de regarder par-dessus bord et changer  de cap avant de percuter une roche et couler comme le titanic.

J’écoute très rarement le Mbalax et j’assume. Musicalement cette musique a évoluée, mais côté message c’est devenu pourri  et elle pourri l’esprit de la population…

Mon message à vous les acteurs de la musique Mbalakh, est que vous devez imposer un changement positif à cette musique. Il est temps de vous réveiller et de réveiller la population  

One thought on “Les “Mots” de la musique Sénègalaise

  1. Parfaitement d’accord et le drame c’est que les meilleurs n’arrivent pas à s’imposer c’est pourquoi ils quittent le navire seuls les faiseurs de bruit s’en sortent

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s